Ligue 1 & 2

Dossier / Al Haraïchi: «Je ne partirai pas en Tunisie à cause du Coronavirus»

«Je souhaite un prompt rétablissement aux personnes atteintes du coronavirus»

Auteur : Samir K. mardi 17 mars 2020 09:36

Le Libyen Al Haraïchi a ouvert son cœur aux lecteurs du Buteur et revient sur ses débuts avec le CSC, sa blessure, l’arrêt du championnat à cause du coronavirus, ainsi que le large succès réussi face aux Biskris.


Un mot sur cette belle victoire de votre équipe face aux Biskris tout en se contentant du banc de touche…
J’étais très content et heureux à l’image du groupe après cette large victoire face à l’US Biskra. La délocalisation de nos matchs de Hamlaoui vers Benabdelmalek est une bonne décision et l’équipe a renoué avec la victoire. Quant à moi, je suis revenu d’une blessure et le staff technique a jugé utile de ne pas prendre de risques en préférant me laisser sur le banc et de ne pas m’incorporer.
L’arrêt du championnat vous sera bénéfique, ainsi que pour vos coéquipiers blessés, n’est-ce pas ?
La santé des personnes passe avant toute autre chose. La décision prise par les autorités algériennes est logique, et ce, pour éviter que le coronavirus se propage davantage. On va essayer de s’entraîner en solo, en attendant la reprise qui pourra avoir lieu le 5 du mois prochain, même si rien d’officiel. C’est clair le staff technique pourra récupérer tout le monde, y compris les joueurs blessés pour aborder la suite avec toutes nos forces.
Est-ce que vous songez à rester en Algérie, ou à rentrer en Tunisie ou en Libye ?
Non pas du tout, on s’est entendus moi et Orfi de rester ici en Algérie et de ne pas rentrer chez nous, à cause de ce virus qui est très dangereux. On restera à la maison et on ne sortira, sauf en cas d’extrême urgence. En plus on ne peut rentrer chez nous, surtout qu’il y a absence de vols.  On espère que tout va rentrer dans l’ordre inch’Allah et on reprendra notre vie le plus normalement du monde avec la compétition.
Et qu’en est-il de l’ambiance en Algérie et particulièrement à Constantine ?
Le peuple algérien n’est pas à présenter par son hospitalité. De ce côté, je me sens chez moi, et tout le monde a facilité mon intégration et Dieu merci. Que ce soit le groupe, le staff technique, les dirigeants ou les supporters, je suis heureux de rejoindre le CSC où je ne manque de rien.
Quel est le joueur le plus proche de vous et comment vous communiquez avec Khouda, du moment que vous ne maîtrisez pas le français ?
Non je n’ai pas trouvé de difficultés pour mon intégration et tous les joueurs m’ont facilité mon adaptation. Il y a mon compatriote Orfi et quant à ma communication avec le coach Khouda, même si je ne parle pas français, je parle anglais. Donc ça ne me pose pas problème, contrairement à Orfi qu’on a aidé et il se sent libéré maintenant.
Vous avez réussi vos débuts avec le CSC avec à la clé un but et des passes décisives, avant de contracter une blessure face au NC Magra, un commentaire ?
Que voulez-vous que je vous dise, c’est vrai je n’ai pas trouvé de difficultés en réussissant mes débuts, avec une entrée gagnante contre l’USMA en marquant un but. Comme j’étais derrière des passes décisives face à la JSS et le CABBA, avant de contracter cette blessure devant le NCM, qui m’a éloignée des terrains pendant deux semaines. Fort heureusement que nos matchs ont été délocalisés à Benabdelmalek, car la pelouse de Hamlaoui constitue un vrai danger pour la santé des joueurs.
Qu’est-ce que vous avez ressenti après votre élimination en Coupe d’Algérie contre l’ESS ?
Depuis mon arrivée au CSC, j’ai découvert un public très attaché à cette compétition. On a bien joué en première mi-temps face à l’ESS en menant au score, mais on a encaissé deux buts en deuxième mi-temps. Ce qui a anticipé notre élimination et on essayera de finir la saison sur le podium pour rendre le sourire aux Sanafir.
Comment voyez-vous les chances du CSC pour une place africaine ?
Après la victoire acquise contre l’USB, on s’est relancés dans la course à une place africaine. Mais on doit garder cette bonne dynamique, tout en tentant d’arracher d’autres succès. Avec l’arrêt de la compétition, on ne sait quoi faire, mais on va s’entraîner en solo, ou en appliquant un programme spécial que va nous remettre le staff technique, en attendant de bonnes nouvelles et la fin de cette maladie qui constitue un danger pour l’humanité.
On vous laisse le soin de conclure…
Je souhaite bonne santé à tous les Algériens, et aux musulmans et aux pays arabes. On espère que tout le monde prendra en considération les décisions des hautes autorités, en évitant le contact, sachant que le coronavirus a gagné du terrain, même en Algérie et devient un danger permanent. Inch’Allah tout se passera bien.

 

Le ministre du Commerce ordonne la fermeture des espaces de loisirs au centre commercial Ardis

Lors d'une visite inopinée à Ardis, le ministre du Commerce s'est enquis de la disponibilité des produits de base et les opérations d'approvisionnement au niveau de cet espace commercial et donné des orientations aux travailleurs pour prendre toutes les mesures préventives (les désinfectants et le port de gants, etc.) et respecter la distanciation entre les citoyens, a indiqué le ministère dans une publication sur les réseaux sociaux. A l'issue de sa visite, M. Rezig a ordonné la fermeture immédiate de tous les espaces de loisirs au centre commercial Ardis comme mesure préventive contre le danger d'expansion de cette pandémie.

 

L’Algérie suspend ses liaisons aériennes avec 41 pays

L’Algérie continue à prendre des mesures pour contenir la propagation du coronavirus. Elle a suspendu ses liaisons aériennes avec au moins 41 pays dans le monde. En effet, le gouvernement algérien vient de décider de suspendre ses liaisons aériennes avec six pays africains, selon un communiqué du gouvernement Djerad diffusé par l’ENTV. Selon la même source, cette mesure entre en vigueur le 19 mars 2020, tout comme celle prise le même jour à l’égard des pays d’Europe. Il s’agit de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Sénégal, du Mali, du Niger et de la Côte d’Ivoire. Rien ne dit que d’autres pays ne seront pas mis sur la même liste, d’autant plus que le continent africain est connu pour un manque criant de moyens de lutte contre le virus Covid-19. Le communiqué précise également que le Premier ministre « a instruit le ministre des Travaux publics et des Transports en vue de procéder à la suspension temporaire des dessertes aériennes de voyageurs à destination ou en provenance de Tunis (Tunisie), Le Caire (Egypte), Dubaï (EAU), Doha (Qatar) et Amman (Jordanie) et ce, à partir du 17 mars 2020 ». L’Algérie a commencé ce lundi 16 mars à suspendre ses liaisons aériennes et maritimes avec les pays européens, sur décision du gouvernement de Abdelaziz Djerad. Cette mesure qui prend effet à partir du 19 mars vise à lutter contre la propagation du coronavirus qui fait de plus en plus de victimes en Algérie.

 

Publié dans : DOSSIER Haraïchi

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4798 09/07/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir