Afrique

CSC 3 – Al Ismaily 2 : Les Constantinois proches des quarts de finale

Emad Hamdi surprend Rahmani et ouvre la marque

Auteur : A.M. dimanche 03 mars 2019 10:45

Le match de la 4e journée de la phase de poules entre le CSC et Al Ismaily a été très disputé de bout en bout. Au final, le dernier mot est revenu au plus fort, le CS Constantine, qui s’est imposé sur le score de 3 à 2. Menés à deux reprises par les Egyptiens, les poulains de Lavagne ont réussi à égaliser par deux fois avant de prendre l’avantage et de sceller le sort de la rencontre, en écartant de la compétition ces derniers. En même temps, la bande à Lavagne a réussi à reprendre la tête du groupe et mettre un pied en quarts de finale.
Emad Hamdi surprend Rahmani et ouvre la marque
Contre toute attente et au moment où les Constantinois s’attendaient à voir leurs favoris ouvrir la marque, ce sont les Egyptiens qui trouvent la faille à la 13’. Sur un joli centre du côté gauche, Emad Hamdi au second poteau surgit et trompe le gardien Rahmani qui a fait une sortie hasardeuse. 1 à 0 en faveur des Daraweesh.
Benayada a failli égaliser
Touchés dans leur amour-propre, les poulains de Denis Lavagne se ruent en attaque et mettent la pression dans le camp de l’équipe adverse. Ils obtiennent un coup franc, à la 23’, qu’exécute le défenseur Benayada. Ce dernier a failli égaliser n’était l’intervention du gardien d’Al Ismaily, qui repousse le cuir au grand dam des Sanafir.
Quel ratage de Bahamboula !
Continuant leur pressing, les hommes de Lavagne se procurent une autre occasion en or à la demi-heure de jeu, par l’entremise de Bahamboula, qui se joue de deux défenseurs avant de servir Belkacemi, mais le défenseur dégage le ballon qui revient à Bencherifa qui tire mais sans succès.
Belkacemi rate un but tout fait
Les camarades de Chahrour ne baissent pas les bras et continuent de se procurer des occasions et ratent un but tout fait à la 42’. Suite à un caviar de Benayada, Belkacemi seul face au portier d’Al Ismaily loupe une occasion en or.
Zalani remet les pendules à l’heure
Ce n’est pas fini, puisque les gros efforts fournis par les Constantinois seront récompensés par un but égalisateur, dans le temps additionnel de la première mi-temps. Sur un corner bien botté par Benayada, Zalani surgit dans les six yards et d’une jolie tête met le ballon au fond des filets. Une égalisation qui permet à son équipe de regagner les vestiaires, avec un moral bien retapé.
Shilongo double la mise
Comme en première mi-temps, le CSC qui voulait réussir une bonne reprise de jeu est surpris. Le Namibien Shilongo reçoit une jolie balle d’un équipier, la contrôle et se joue de Zalani, avant d’enchaîner avec une frappe à ras de terre à l’intérieur de la surface de vérité. Il ne laisse aucune chance au gardien Rahmani et double ainsi la mise à la 50’.
Mohamed Fawzi prive Bahamboula de l’égalisation
Les poulains de Denis Lavagne ne lâchent pas prise et multiplient les assauts dans le but d’égaliser. Bahamboula, sur un joli travail individuel, se présente seul face au gardien, mais il rate devant ce dernier qui dévie le cuir en corner à l’heure de jeu.
Yattou proche de l’égalisation n’était le poteau
Sur le corner botté par Benayada, Nassim Yattou surgit au premier poteau, fait un joli geste technique, mais le poteau renvoie le ballon au grand désespoir des supporters entassés dans les gradins du stade Hamlaoui.
Yattou revient à la charge et égalise
Plus que jamais déterminés à égaliser, les locaux parviennent à remettre les pendules à l’heure. Sur un corner de l’omniprésent Hocine Benayada, qui l’exécute, Bahamboula de la tête, mais le gardien Mohamed Fawzi repousse le ballon, et Yattou bien en place de la tête égalise à la grande joie des milliers de Sanafir. On jouait la 66’.
Bahamboula triple la mise
Les Constantinois n’abdiquent pas et croient en leur belle étoile. Leurs efforts ont été récompensés par cette troisième réalisation survenue à la 81’. Encore une fois, sur un joli travail de Benayada, ce dernier sert sur un caviar et idéalement Bahamboula qui surgit au milieu des défenseurs adverses et d’une tête donne l’avantage au CSC et triple la mise. Un but qui permet aux Constantinois de gagner et de franchir un grand pas vers la qualification aux quarts de finale. Il ne reste qu’à engranger un point face au Club Africain pour assurer définitivement cet objectif.
 

 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Riyad Mahrez peut-il devenir un jour un titulaire indiscutable dans l'effectif de Manchester City ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4394 25/03/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir