Coupe d'Algérie

ESS - OM: La coupe pour se racheter

Zeghba «Il faut être entreprenant et efficace à la fois »

Auteur : Yacine Selhani mercredi 19 décembre 2018 10:47

L’Entente de Sétif renouera ce soir avec la compétition officielle à l’occasion des 32es de finale de la Coupe d’Algérie où elle accueillera à partir de 18h sur le terrain du 8-Mai-45 l’Olympique de Médéa. Ce match intervient 48 heures après la fin du stage de Benidorm et l’arrivée de l’équipe qui est rentrée lundi soir au pays. Une semaine de travail où le staff technique a tenté d’améliorer la condition physique des joueurs et de se pencher sur les insuffisances constatées, que ce soit sur le plan technique ou tactique. Ce stage a beaucoup plus servi à la préparation de ce match de coupe qui revêt une grande importance pour l’Entente et ses responsables. Le plus grand souci de Zekri était de trouver des solutions aux absences que l’équipe va enregistrer ce soir, et pas des moindres, particulièrement en défense. « Dans ma tête, les choses sont claires et les solutions existent », indiquait-il samedi à l’issue du second match amical disputé à Benidorm où il avait essayé de trouver la paire la plus complémentaire dans l’axe central de la défense pour remplacer les deux joueurs suspendus, Bedrane et Nemdil, sans oublier le poste d’arrière droit qu’il fallait combler suite à la défection de Radouani pour cause de blessure. Apparemment, Zekri aurait opté pour la paire Rebiai-Aïchoune. Karaoui, testé à ce niveau, n’aurait pas été très à l’aise dans un poste où il n’avait pas trop l’habitude d’évoluer et Sidhoum s’est blessé. Il ne restait que Aïchoune pour l’associer à Rebiai et c’est très probablement ces deux hommes qu’on retrouvera ce soir dans l’axe central de la défense. Pour le poste d’arrière droit, Draoui serait la meilleure option du coach, sauf si dernier a une autre préférence.

L’Entente a un statut à défendre
Reste à savoir quel sera le comportement de la défense devant de tels changements. Il est vrai qu’elle s’est bien comportée durant les deux matchs amicaux disputés en Espagne, mais la compétition officielle est une autre paire de manches. Cela dit, et malgré ces défections, les Sétifiens sont dans l’obligation de gagner ce soir et ce, pour plusieurs raisons. La plus importante est qu’il ne reste que cette chance pour l’Entente pour pouvoir gagner un titre cette saison même si mathématiquement le titre du championnat reste jouable. Mais puisque l’ESS a accusé beaucoup de retard par rapport au leader durant la phase aller, sachant qu’elle a été éliminée de la Ligue des champions africaine et de la Coupe arabe, il ne lui reste que Dame coupe pour sauver l’honneur. La deuxième raison, c’est que l’Entente va jouer chez elle et devant son public. Il est vrai que ces deux paramètres ne doivent pas être tenus en compte dans un match de coupe, mais c’est tout de même un avantage de taille. La troisième raison, c’est que l’ESS est une équipe de coupe, qui a une longue histoire avec cette compétition dont elle détient le record de victoires en finale en compagnie de l’USMA avec huit trophées soulevés. Quand on a un tel statut, on ne doit pas quitter cette compétition aussi prématurément, d’autant qu’on joue à domicile.

Zekri : « Il faut être prudent »
Ce qui est bien, c’est que l’état des lieux au sein de l’équipe est meilleur qu’auparavant, depuis la victoire contre l’USMA à Bologhine. On avait réussi ce jour-là à mettre un terme à une longue période disette et à provoquer le déclic tant attendu. Les Sétifien sont allés par la suite à Djeddah pour tenter de renverser la vapeur et ils étaient à deux doigts de le faire. Ils n’ont pu inverser la tendance, mais leur prestation était acceptable. Aujourd’hui, c’est avec un autre état d’esprit qu’on va aborder ce match des 32es de finale de la Coupe d’Algérie avec un entraîneur qui, apparemment, a su remotiver les troupes. Le coach sétifien, comme son équipe, a une relation particulière avec la Coupe d’Algérie, car c’est le premier titre qu’il avait gagné lors de sa première expérience en Algérie il y a huit ans, et c’était à la tête de la même équipe qu’il va conduire ce soir. « Oui, je ne cache pas que je veux gagner cette coupe, mais tout le monde sait que c’est difficile. Il faut d’abord passer ce tour où notre mission sera compliquée. Je pense que dans un match de coupe, le plus important, c’est d’être prudent, on ne sous-estime aucun adversaire », a-t-il déclaré.
 

Zeghba  «Il faut être entreprenant et efficace à la fois »

Le gardien de l’Entente Mustapha Zeghba dit que les joueurs sont conscients de l’importance de leur mission ce soir face à l’O Médéa.
Vous allez recevoir l’Olympique de Médéa en 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Comment voyez-vous ce match ?
C’est un match qui sera extrêmement difficile pour nous pour deux raisons. D’abord parce qu’il s’agit de la coupe et on sait que ce genre de matchs sont très difficiles à négocier et qu’il n’y a pas de favoris, ensuite parce qu’on va affronter une équipe de Ligue 1. L’Olympique de Médéa ne viendra certainement pas pour faire de la figuration, eux aussi veulent la qualification et c’est ce qui va rendre ce match encore plus difficile. Mais nous l’avons bien préparé et nous sommes déterminés à le gagner.
Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ?
Je viens de vous le dire, nous sommes déterminés à arracher la qualification. Psychologiquement, le groupe va beaucoup mieux depuis la victoire contre l’USMA, nous avons repris confiance et on compte revenir en force. Ce match doit être le point d’un nouveau départ en prévision de la phase retour du championnat.
Mais vous allez déplorer beaucoup d’absences dans ce match…
C’est vrai, il y aura des absences de taille, mais ce n’est pas la première que ça nous arrive, nous en avons l’habitude. Et je crois que nous avons des joueurs de très bonnes qualités qui sont en mesure de pallier ces absences.
C’est un match décisif, car c’est à élimination directe. Ne craignez-vous pas la pression qui pèsera sur vos épaules ?
Nous sommes tous conscients de l’importance de cette rencontre, on en a parlé et nous n’avons pas peur de la pression de cette rencontre. Nous avons vécu plusieurs situations similaires, plus importantes même, et je crois que nous en avons l’habitude aujourd’hui. On va essayer de gérer cela convenablement, il faut éviter la précipitation et tâcher d’être prudent. Il faut savoir aussi être entreprenant et efficace à la fois.

L’entraineur fait appel à quatre joueurs de la réserve
Suite aux nombreuses absences que va enregistrer l’Entente aujourd’hui face à l’Olympique de Médéa pour diverses raisons, le staff technique de l’ESS a fait appel à quatre éléments de la réserve. Il s’agit des défenseurs centraux Aïchoune et Hachoud, du milieu de terrain Kendoussi et de l’attaquant Belaïd, en rappelant seul Aïchoune est pressenti dans le onze de départ aux côtés de Miloud Rebiai.

Ghacha pressenti à la place de Bakir
Etant donné qu’il revient de blessure et que jusqu’à hier, les douleurs n’ont pas totalement disparu, Islam Bakir pourrait ne pas débuter le match de ce soir. Et c’est très probablement Ghacha qui sera aligné d’entrée.

Premier match de Zekri au 8-Mai-45
Le match de ce soir sera le premier du nouvel entraîneur de l’ESS à Sétif. Depuis son arrivée, il a dirigé deux rencontres à l’extérieur, celle contre l’USMA en championnat et l’autre contre Ahly Djeddah à Djeddah. C’est donc la première fois qu’il va découvrir de nouveau l’ambiance du 8-Mai-45.

 

 

Publié dans : Zekri Zeghba ESS - OM

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Votre pronostic pour le match de l'Algérie face à la Tanzanie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5403 29/06/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir