Afrique

CSC 3 - TP Mazembe 0 : Un CSC tout puissant !

Belkheir : «On a prouvé qu’on est meilleurs que le TPM» Arama : «On a mis fin à la suprématie de la bête noire des clubs algériens»

Auteur : A. M. dimanche 20 janvier 2019 10:49

Stade : Hamlaoui (Constantine)
Affluence : record
Arbitres : Jaâfri, Azgou, Akarkad
Avertissements : Benayada (51’), Chahrour (76’) (CSC) ; Issama (45’+1) (TP Mazembe)
Buts : Benayada (50’), Zalani (65’), Lamri (80’) (CSC)  


CSC : Rahmani, Benayada, Salhi, Chahrour, Zalani, Yattou, Lamri, Haddad, Belkheir (Beldjilali 85’), Abid (Belkacemi 26’), Djabout (Bencherifa 76’)
Entraineur : Lavagne


TP Mazembe : Bakola, Nziko, Ushaya, Mputu, Kubamza (Mechack 58’), Koffe, Bolika (Mika 74’), Mundiko, Sissoko, Sinkala, Kobanza
Entraineur : Mihayo

 

Ils étaients impuissants, ces Congolais de Mazembe, ne parvenant pas à tenir le coup devant cette équipe du CS Constantine très active sur tous les plans surtout en seconde période. C’est un CSC tout puissant qui a raflé la mise en s’imposant avec l’art et la manière sur le score fleuve de trois buts à zéro et met fin à cette invincibilité de Mazembe qui reste sur une série de 32 matchs sans défaite, dont 13 aussi sans revers devant des clubs algériens.
Pas de but en première mi-temps
La première mi-temps de la partie a été à l’avantage des Constantinois qui avaient la possibilité de marquer, mais sans parvenir à trouver le chemin des filets, malgré les quelques tentatives de Djabout, Abid, Benayada et Belkheir. C’est sur un résultat vierge que les deux équipes ont rejoint les vestiaires pour la pause.
Djabout a failli trouver le chemin des filets
De retour des vestiaires, les poulains de Denis  Lavagne reviennent sur le terrain, avec la ferme intention de prendre l’avantage. Les coéquipiers de Lamri se sont rués en attaque dès la reprise de jeu. Sur une balle repoussée par la défense du TP Mazembe, Djabout se trouvant à proximité des 18 yards contrôle le cuir et enchaîne un tir puissant. Il oblige le gardien congolais à étaler toute sa classe pour éviter à son équipe un but à la 47’.
Benayada surprend le TP Mazembe et ouvre la marque
Ce  n’est que partie remise, puisque trois minutes après l’action de Djabout, le CSC est parvenu à ouvrir la marque à la 50’. Sur une passe en profondeur de Haddad, Belkheir décale sur le côté droit Benayada. Ce dernier, d’un centre-tir, trompe le gardien du TP Mazembe et ouvre la marque, au grand bonheur des milliers de Sanafir entassés dans les tribunes du stade Hamlaoui.
Zalani met KO les Congolais
Ce n’est pas fini et les assauts des Constantinois se poursuivent. Les camarades de Nassim Yattou sont revenus à la charge à la 65’ en doublant la mise. Sur un corner joué en une- deux entre Belkheir et Benayada, ce dernier remet à nouveau à Belkheir qui centre au point de penalty, Zalani, bien embusqué, profite d’un mauvais dégagement d’un défenseur adverse, tire à ras de terre et met KO les Congolais et signe la deuxième réalisation de la rencontre. Le CSC mène au score par 2 à 0 face au géant de l’Afrique le Tout Puissant Mazembe.
Lamri clôt le festival de buts
La grinta des Sanafir ne s’arrête pas là et continuent leur démonstration de force, en signant un troisième but. Suite à un contre bien mené avec une belle action collective, orchestrée par le rentrant Bencherifa qui décale sur le côté gauche le maestro Belkheir, ce dernier sert idéalement et sur un plateau Sid Ali Lamri qui ne trouve aucune difficulté à tripler la mise et finir ce festival de buts à la 85’. Une vraie démonstration de force des Sanafir qui prennent seuls les commandes du groupe avec six points dans leur compte.
 

Belkheir : «On a prouvé qu’on est meilleurs que le TPM»
«C’était un match difficile face à un adversaire qui n’est pas facile à manier et qui reste sur une série de plus de trente matchs sans défaite. On a été à la hauteur et on n’a pas déçu ce merveilleux public, auquel on dédie ce large succès. On a pris les commandes et on est sur la bonne voie pour se qualifier aux quarts de finale. On a prouvé qu’on est meilleurs que le TP Mazembe et qu’on a une équipe sur qui il faut compter dans cette compétition africaine.»

 

Lamri : «C’est le meilleur cadeau qu’on puisse offrir à ce merveilleux public»
«Devant des milliers de supporters venus de tous les coins de l’Est et du pays pour nous soutenir, on ne pouvait les décevoir. Dieu merci, on a été à la hauteur et on ne les a pas déçus ainsi que nos familles. C’est une belle victoire qui va nous galvaniser davantage pour la suite de notre parcours dans cette phase de poules. On doit garder les pieds sur terre en continuant à enchaîner d’autres succès. Le meilleur est à venir.»

 

Arama : «On a mis fin à la suprématie de la bête noire des clubs algériens»
«C’est une soirée inoubliable et remarquable devant un stade archicomble. Je félicite tout le monde pour les efforts fournis devant cette équipe du TP Mazembe qui est la bête noire des clubs algériens. On a mis fin à la suprématie de cette équipe congolaise. Il faut surtout souligner le coaching gagnant de Denis Lavagne qui a prouvé que c’est un grand entraîneur.»

 

Publié dans : Haddad Lamri Sissoko Salhi Chahrour Yattou Zalani Sinkala.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Mahrez mérite-t-il de remporter le Ballon d'Or africain après son parcours lors de la CAN ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4534 21/08/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir