Ligue 1 & 2

JSK : La JSK pas très emballée !

Mellal confirme : «Oui, le président de l’EST m’en a parlé»

Auteur : Saïd D. lundi 15 avril 2019 10:05

Cinq journées avant la fin de l’exercice, les dirigeants kabyles, et même si tout le monde est concentré sur le match du MCO prévu le 20 avril prochain, commencent à penser à la saison prochaine en ciblant des joueurs qui pourraient apporter un plus. Et même si aucun nom n’est prononcé, on sait que les proches du président travaillent discrètement pour éviter la surenchère. Toutefois, le patron de l’équipe, Cherif Mellal, a déclaré récemment que l’objectif pour l’année prochaine serait de renforcer l’équipe avec des joueurs de qualité, tout en libérant ceux qui n’ont pu apporter un plus. En revanche, l’un des cadres en constante progression risque à son tour, d’être transféré au cas où il recevrait une offre intéressante. Il s’agit de l’arrière gauche, Lyès Chetti. Le natif d’Annaba et comme rapporté par nos soins dernièrement, a été officiellement contacté par l’Espérance de Tunis. Le président tunisien en a profité de la présence de Mellal à l’issue du match EST-CSC, pour lui demander les services de son international. Au lendemain de ce contact, nous avons enquêté pour savoir si son club serait prêt à se séparer de l’un de ses meilleurs joueurs. Et selon les informations qui nous sont parvenues, le club phare du Djurdjura n’est pas très emballée par cette approche. Autrement dit, il est encore tôt d’évoquer le départ du joueur, puisqu’il reste encore des matchs décisifs et un titre à dérocher.
Pour Mellal, le joueur à des qualités pour jouer en Europe
Certes Chetti recèle d’énormes potentialités et son avenir devrait être dans un grand club d’ici quelque temps, mais au moment où nous mettons sous presse, sa direction temporise, puisqu’aucune offre intéressante et officielle n’a été faite. Et même si l’EST s’est manifesté pour enrôler le joueur, le président Mellal estime que Chetti pourrait jouer en Europe, vu que plusieurs équipes notamment françaises, suivent de près l’arrière gauche.
Il est sous contrat, le club ne va pas le brader
Recruté en 2017, cet arrière gauche est lié à la JSK jusqu’en 2020. De ce fait, malgré les propositions reçues, les dirigeants ne veulent pas se précipiter pour le transférer. Autrement dit, le président cherche à placer son élément dans un club européen qui lui permettra de progresser et de donner une autre dimension à sa carrière. Et c’est pour cette raison que le club refuse de le brader pour le premier venu. Affaire à suivre.

----------------------------

Mellal confirme : «Oui, le président de l’EST m’en a parlé»
Parti en Tunisie pour assister au match EST-CSC et soutenir le club algérien, le président des Canaris a été approché par son homologue du club tunisien, qui lui a demandé les services de l’arrière gauche, Chetti. Une information confirmée par le patron des Jaune et Vert, qui dira : « Vous avez eu l’information, je suis surpris. Effectivement, le président de l’EST m’a parlé de Lyès Chetti, mais nous n’avons pas trop parlé. Autrement dit, ce n’est pas encore le moment d’évoquer ce sujet pour lui éviter toute déconcentration. Il reste encore cinq matchs à jouer, on aura besoin de tout le monde. »

«Nous devons temporiser, plusieurs clubs le veulent»
Toujours dans le même contexte, le patron des Jaune et Vert estime que le club ne doit pas se précipiter à transférer Lyès Chetti. Plusieurs équipes le suivent, mais le dernier mot revient à son club, qui cédera son meilleur élément à une formation qui pourrait garantir à l’international un avenir prospère et un salaire digne de sa valeur. Et c’est pour cette raison que le transfert de Chetti n’est pas d’actualité. Il est à rappeler que le jeune Kabyle a été convoqué en Equipe nationale contre le Qatar, et avait même impressionné le sélectionneur Djamel Belmadi.

«Il a le niveau pour jouer en Europe»
Depuis plusieurs mois déjà, Cherif Mellal ne cesse de ressasser la même phrase : « Chetti jouera en Europe, il ne sera pas cédé à une équipe du Maghreb. » Après le contact de l’ES Tunis, Mellal expliquera : « On ne ferme pas les portes, mais pour moi, Chetti a le niveau pour jouer en Europe. Il a déjà des offres que nous allons étudier au moment opportun. »

«Je veux le plein, le titre nous tend la main»
Avant de conclure, le premier responsable du club a lancé un message à poulains pour leur demander de donner le maximum durant les matchs restants : « Je veux qu’on fasse le plein, il ne reste pas beaucoup, on doit éviter de se mordre les doigts puisque le titre nous tend les bras. Je reste confiant et optimiste. »
 

Publié dans : csc mco Chetti Cherif Mellal

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Riyad Mahrez peut-il devenir un jour un titulaire indiscutable dans l'effectif de Manchester City ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4420 20/04/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir