Ligue 1 & 2

JSK : Hannachi : «Certaines personnes veulent semer le doute et remettre en cause notre choix sur Robertinho»

«Nous avons étudié plusieurs CV, et l’entraîneur brésilien, Robertinho, est celui qui nous convient le mieux !»

Auteur : A. A. lundi 23 juin 2014 01:33

Le premier responsable du club, Moh-Cherif Hannachi, s’est exprimé sur la nomination du Brésilien, Robertinho, à la tête du staff technique, en défendant son choix, après avoir estimé que le coach en question est l’entraîneur qui convient le mieux pour l’équipe, à quelques semaines de la reprise des entraînements. D’après les proches du président, le boss était dans tous ses états, hier matin, suite aux nombreuses critiques adressées à son égard. Il a affirmé sur nos colonnes que ce recrutement est moins coûteux. Le président de la SSPA/JSK s’est dit convaincu des compétences de Robertinho, tout en affirmant aussi que son choix profiterait au club.
L’expérience du Brésilien en Tunisie a pesé
Ainsi, l’un des critères qui a pesé dans le choix du Brésilien est sa connaissance du football nord africain, pour avoir travaillé durant des saisons en Tunisie. En effet, Robertinho est un technicien connu dans le pays voisin, après avoir pris en main le Stade Tunisien en 2005 et en 2007. Il a été aussi le coach de l’Espoir Sportif de Hammam de Sousse, du Stade Gabésien et récemment du Grombalia Sport.
Il a joué les éliminatoires de la Coupe du monde 82 aux côtés de Zico et travaillé sous la coupe de Zagallo à Flamengo
Dans un long entretien accordé à une chaîne tunisienne, Robertinhio a retracé son passage en sélection qui aura duré plusieurs saisons. Robertinho a fait savoir qu’il a joué aux côtés des géants du football brésilien, à l’instar de la légende Zico. Ce n’est pas tout, puisqu’il a travaillé sous la coupe de grands entraîneurs, tels que Mario Zagallo, lorsqu’il coachait Flamengo. Le nouvel entraîneur kabyle a même pris part aux éliminatoires de la Coupe du monde 1982, avant de contracter une blessure au genou qui l’a privé du Mondial.
Il a entraîné Tarek Laâzizi en 2008 au Stade Tunisien
Robertinho n’ignore pas tout du niveau du football algérien, puisqu’il a déjà entraîné par le passé l’ex-international Tarek Laâzizi, au Stade Tunisien. Robertinho avait même d’excellentes relations avec l’ex-défenseur du Mouloudia, même si les deux hommes se sont connus futivement. D’ailleurs, Laâzizi l’a même conseillé aux dirigeants mouloudéens, pendant plusieurs saisons.
 

«Nous avons étudié plusieurs CV, et l’entraîneur brésilien, Robertinho, est celui qui nous convient le mieux !»

Comme nous l’avons annoncé en exclusivité dans notre édition de samedi dernier, la JSK tient officiellement son nouvel entraîneur en la personne du Brésilien, Robertinho. Ce dernier, qui a déjà exercé en Tunisie, a tout conclu avec le manager général du club, Samy Idrès. Ce Brésilien est attendu à Tizi à la fin de ce mois pour signer son contrat et conduire l’équipe à Evian où le stage de préparation estival a été prévu. Le président de la SSPA-JSK, Mohand-Cherif Hannachi, s’est réjouit d’avoir mis la main sur le successeur d’Aït Djoudi et persuadé que son choix était bien calculé. Interrogé à ce sujet, Hannachi répond : «Comme je vous l’ai dit, le coach brésilien Robertinho est le nouvel entraîneur de la JSK. Tout a été réglé avec lui et ne reste que la signature du contrat. Pour vous dire, la commission a étudié plusieurs CV de techniciens étrangers et ce Brésilien répond parfaitement à notre stratégie.»
«Nous n’avons pas investi autant d’argent dans le recrutement des joueurs pour ramener un coach incompétent»
Convaincu d’avoir opté pour un technicien capable de concrétiser les objectifs du club, à savoir jouer pour un titre la saison prochaine, Hannachi ajoute : «On a pris tout notre temps avant de prendre une décision finale. Plusieurs CV ont été réceptionnés et étudiés minutieusement. On a évité d’agir à la hâte pour ne pas refaire les erreurs du passé. Je suis convaincu que Robertinho est l’homme qu’il nous faut. Je suis le président de la JSK et le premier à défendre ses intérêts. Nous n’avons pas investi autant d’argent dans le recrutement des joueurs pour ramener, à la fin, un coach qui ne correspond pas au profil recherché.»
«Robertinho a assez exercé en Tunisie et connaît le football maghrébin»
Revenant à l’expérience du nouvel entraîneur brésilien, Hannachi avoue que la commission s’est attardée sur l’étude de son CV, avant de trancher. Le premier responsable du club le plus titré du pays estime que le successeur d’Aït Djoudi a beaucoup exercé au Brésil, au Moyen-Orient et, enfin, en Tunisie : «Robertinho a un riche palmarès dans sa carrière d’entraîneur en chef. Il a travaillé dans plusieurs pays, notamment en Tunisie. Il a la maîtrise du football nord africain et je suis sûr qu’avec la richesse de notre effectif, il parviendra à réaliser des résultats positifs.»
«Certaines personnes veulent semer le doute et remettre en cause notre choix»
Par ailleurs, le président Hannachi a réagi à toutes ces personnes qui n’ont pas arrêté de polémiquer sur le choix de la direction, en le remettant en cause  : «Je ne comprends pas pourquoi toute cette polémique, certaines personnes veulent déjà perturber le groupe, en semant le doute dans notre choix. Je précise que la commission a travaillé pendant plusieurs jours avant de trancher sur ce technicien qui nous sied.»
«On a mis les moyens nécessaires pour la réussite de notre stage»
A moins de deux semaines de la reprise des entraînements, le président Hannachi a rassuré que la direction a dégagé tous les moyens nécessaires pour le prochain stage : «On a tout prévu pour le stage d’intersaison. Je vous annonce que la direction a mis tous les moyens nécessaires pour la réussite de ce stage auquel nous accordons une importance particulière. Les joueurs et les autres membres du staff ne manqueront de rien et je mise sur une entame de la compétition en force.»
-----------------------------------------------

 

 

Publié dans : Moh-Cherif Hannachi Robertinho

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Votre pronostic pour le match de l'Algérie face à la Tanzanie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5434 10/08/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir